Concours de nouvelles
Le hasard fait bien les choses ! Aléas, probabilités, ordre et désordre

© Concours de Nouvelles

Dispositions générales

Le texte ne doit pas dépasser 12 000 signes (espaces et ponctuation compris). Il doit être déposé sur le site du concours : https://concours-nouvelles.ensta-paris.fr, onglet : « Déposer votre nouvelle. »

Présentation : le texte doit être écrit en police Times New Roman taille 12, interlignage 2. Le titre de la nouvelle (différent de l’énoncé du sujet) doit être systématiquement rappelé en pied-de-page.

Afin de préserver l’anonymat, aucune mention d’auteur, aucun signe distinctif, ne devra apparaître sur la nouvelle.

Lors du dépôt de la nouvelle, vous devrez remplir en ligne un formulaire d’inscription correspondant à votre catégorie.

La date limite pour les envois est le 31 janvier 2020 à minuit.

Pour toute précision, vous pouvez écrire aux organisateurs grâce au formulaire de contact.

Hasard donne les pensées, et hasard les ôte ; point d'art pour conserver ni pour acquérir.
Blaise Pascal
(Les Pensées, 370, 1670)

La pensée n'est qu'un éclair au milieu d'une longue nuit. Mais c'est cet éclair qui est tout.
Henri Poincaré
(La valeur de la science, 1905)


Probabilités, hasard, chaos, ordre et désordre : voici autant de concepts que les mathématiques - et plus généralement la science et la philosophie occidentales - se sont appropriés depuis plus de 500 ans. Peut-on décrypter les lois du hasard et finalement prédire l'imprévisible ? Et expliquer ainsi comment la structure ordonnée de la matière surgit de l'agitation des atomes qui la composent, comment les espèces vivantes évoluent au gré des mutations aléatoires du code génétique, ou comment la société humaine jaillit des choix contradictoires des individus. Sans oublier l'"effet papillon" qui peut venir dérégler toute cette belle mécanique !

Chance et malchance, fortune et infortune, sont-elles le fruit de l'intention, de la fatalité ou du destin ? Nos existences sont faites de vicissitudes, de rencontres et d'événements improbables. Car le hasard, c'est aussi l'aventure ! Celle de la rencontre d'une vie, de l'accident imprévu, du mystère d'une coïncidence, qui viennent chambouler tous les plans préétablis.

Alors le hasard fait-il bien les choses ? À vous de prendre la plume et de montrer combien cette expression familière se révèle être juste ou elle-même… arbitraire. Les surréalistes ne s'y sont pas trompés lorsqu'ils explorèrent la notion de hasard objectif ! André Breton s'est particulièrement intéressé aux "coïncidences troublantes" de la vie. Peut-on (doit-on ?) leur donner un sens ? C'est tout l'enjeu de sa célèbre trilogie (Nadja, Les vases communicants, L'amour fou). En rédigeant une nouvelle pour cette 11e session du concours de "Nouvelles avancées" organisée par l'ENSTA Paris et l'École polytechnique, montrez que cette "intersection accidentelle" - quelle qu'elle soit - peut être racontée de mille et une façons.

À moins que tout ne soit hasard, quels sont les effets d'une rencontre, d'un voyage, d'une lecture sur notre vie ? Nous vous proposons cette année une exploration de l'inconnu. C'est en quelque sorte l'improbable et bien humble étincelle qui nous intéresse ici. Mais c'est précisément cette étincelle qui est tout ! Celle qui change le cours d'une vie…


Bibliographie sélective :

  • AUSTER, Paul, La Musique du hasard, Actes Sud, 1991.
  • BLAISE, Pascal, Pensées, Paris, 1670.
  • BRETON André, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, collection "La Pléiade", 1988.
  • BOISSIÉRAS, Fabienne, dir., Dire le désordre, Paris, Classiques Garnier, 2012.
  • CALVINO, Italo, Le château des destins croisés, Paris, 1969.
  • CLÉMENT, Jean, "Poétique du hasard et de l'aléatoire en littérature numérique", article, Protée, Vol. 39., n°1, Printemps 2011.
  • GLEIK James, La théorie du chaos, Paris, Flammarion, 1987 pour la version originale et 1989 pour la version française.
  • MALLARMÉ, Stéphane, Un coup de dés jamais n'abolira le hasard, Poème, 1897 chez Gallimard 1993
  • MEILLASOUX, Quentin, Le nombre et la sirène - Un déchiffrage du coup de dés de Mallarmé, Essais, Fayard, coll. Ouvertures, 2011
  • MONOD Jacques, Le hasard et la nécessité, Essai sur la philosophie naturelle de la biologie moderne, Paris, Points Essai, 1970 (éd. 1973 et suivantes).
  • OULIPO, la littérature potentielle, Paris, Gallimard, 1973.
  • POINCARÉ Henri, La science et l'hypothèse, Paris, Flammarion, 1092 et rééd.
  • QUENEAU, Raymond, Exercices de style, Paris, Gallimard, 1947.
  • QUENEAU, Raymond, Cent mille milliards de poèmes, Paris, Gallimard, 1961.
  • STEWART Ian, Dieu joue-t-il aux dés ?, Paris, Flammarion, 1989 et rééd.

Nouveauté

En plus des traditionnelles catégories "Grand public", "Étudiants scientifiques" et "Élèves du secondaire", la session 2020 ouvre une catégorie inédite intitulée "Français Langue Étrangère" ouverte aux étudiants non francophones qui auront la possibilité de proposer une nouvelle intégralement rédigée en français. A vos plumes !